Suivi continu et préconisations pour lutter contre le biseau salé à Agadir

Début de la collaboration : 2018

Agadir - Maroc

Les besoins clients

Problématique client

La région d’Agadir possède un climat semi-aride. Quelle que soit la période de l’année, les précipitations sont faibles, ce qui entraîne une recharge des nappes souvent insuffisante. Seulement, celle qui est l’un des plus grands producteurs de tomates pour l’Europe se repose énormément sur l’eau souterraine, qu’elle exploite pour les besoins de l’agriculture.

Depuis plus de 20 ans maintenant, ces nappes sont surexploitées, notamment en zone littorale près d’Agadir. L’agence du bassin hydraulique de Souss Massa observe depuis quelques années l’intrusion d’eau saline dans l’aquifère littoral.

C’est pourquoi nous avons été sollicités pour suivre de façon très précise le biseau salé afin d’établir des préconisations pour éviter que le phénomène n’empire.

Patrimoine :

  • Plus d’une centaine de forages agricoles
  • Un champ captant à Imzar utilisé pour l’eau potable avec des volumes annuels de l’ordre de 4 millions de m3
  • 2 SMD de 80 et 140 m de profondeur
Électrode sur sonde à Chtouka, au Maroc

La solution Imageau

Installation du système de surveillance SMD 

Pour maîtriser au mieux le phénomène du biseau salé, il est important de recueillir un maximum de données qualitatives pour comprendre la dynamique d’intrusion d’eau salée :

  • Quels sont les éléments qui la favorisent ?
  • Est-ce que le niveau de la nappe phréatique est insuffisant ?
  • Quel est l’impact des forages agricoles sur le biseau salé ? Est-ce que le pompage aggrave le phénomène ?
    Etc.

Pour comprendre et suivre l’intrusion saline dans la nappe, nous avons installé notre dispositif de monitoring breveté SMD Intrusion et collecté de la donnée durant 3 ans. Nous avons en parallèle réalisé une analyse et une interprétation de celles-ci afin de comprendre et déterminer les paramètres qui impactent le biseau salé.

Formulation des préconisations pour freiner l’avancée du biseau salée

Grâce à la diversité des informations recueillies lors de cette période d’observation, nous nous sommes aperçus que le biseau salé avait tendance à arriver par le nord de la nappe de Chtouka. Il y a beaucoup de forages agricoles dans cette zone, mais aussi des forages pour l’alimentation en eau potable locale. Nous avons notamment décelé une augmentation du volume d’exploitation de ces forages qui faisait progresser le biseau salé au sein de la nappe.

Nous avons donc formulé un certain nombre de préconisations à l’agence du bassin hydraulique de Souss Massa pour favoriser une gestion plus durable de l’exploitation. Le suivi en continu de la salinité des nappes leur permet d’adapter au mieux l’exploitation sur certaines zones critiques où se trouvent les forages, afin de ne pas aggraver le biseau salé.

Co-acteurs du projet

Denis Neyens

Denis Neyens

A l’origine du développement de sondes hydro-géophysiques (SMD, Dépôt de Brevet FR2993055A1- (2012)) et en tant que responsable de projets innovants, j’accorde une importance particulière à intégrer dans mes projets une approche multidisciplinaire et multi-échelle basée sur des croisements de données complémentaires (géophysique, hydrogéologique, géochimie..).

Mon expertise s’appuie sur un retour d’expérience de plus de quinze ans de l’analyse et l’interprétation des données afin d’apporter des solutions innovantes de gestion des nappes phréatiques, notamment en zone littorale, impactée par les intrusions salines.

Chargé de projets scientifiques européens au sein d’imaGeau, aujourd’hui je développe des projets collaboratifs (privé/public) sur des solutions de recharge de nappes afin de limiter les impacts des sécheresses et de l’avancée des intrusions salines.

N2E – Nord Est Electronique

L’entreprise marocaine est spécialisée en infrastructure et ingénierie des réseaux de télécommunications, en solutions technologiques appliquées au cycle de l’eau, l’environnement et la météorologie. Elle nous à assistée pour la mise en place de nos systèmes SMD.

Vous êtes une collectivité ou un exploitant et vous êtes impacté par des remontées d’eau saline ?

Le projet en image

Aller au contenu principal