Étude de vulnérabilité de la ressource en eau à la pollution pour Châteauroux Métropole

Collaboration : 2019 - 2023

Châteauroux

Les besoins clients

Problématique client

La métropole de Châteauroux, située au Centre-Val de Loire, abrite une population d’environ 70 000 habitants. Pour garantir l’approvisionnement en eau potable, elle puise dans deux sources d’eau situées à quelques mètres de distance. Cela signifie qu’en cas de problème, la distribution d’eau en bouteille devient nécessaire.

Seulement, cette ressource se révèle particulièrement vulnérable en raison de sa proximité avec la surface.
Les pollutions du sol, issues des activités agricoles ou industrielles, s’infiltrent rapidement dans la nappe et peuvent dans certaines conditions affecter les points de captage.

Suite à un incident de pollution survenu en 2022, contraignant la commune et Saur à distribuer de l’eau en bouteilles à près de 35 000 personnes, nous avons été missionnés pour réaliser l’expertise de la vulnérabilité de la ressource, et mettre en place un suivi adéquat des données.

Patrimoine :
Plusieurs captages sur deux sources d’eau

champ captant chateauroux

La solution Imageau

Étude de la vulnérabilité et bilan

L’aire de captage de Châteauroux Métropole s’étend sur près de 100 km². Afin de recueillir un maximum de données précises pour réaliser l’étude, nous nous sommes rendus sur site pour effectuer des mesures et installer des capteurs sur les ouvrages.

Ces derniers nous permettent ensuite de déployer notre solution EMI pour récupérer la donnée des différents piézomètres en temps réel, sans être contraints de nous rendre systématiquement sur le terrain.

Grâce à l’ensemble des informations collectées au fil des mois, nous sommes en mesure d’établir un bilan annuel de la vulnérabilité de la ressource, des événements observés,et de proposer des solutions appropriées.

Établissement d’un plan d’action

Nous avons préconisé à la Métropole un certain nombre d’actions à mettre en place pour pallier la vulnérabilité de leur ressource en eau :

  • Nettoyer et faire un bilan de tous les forages à risque du secteur
  • Mettre en place des sondes sur chacun des points pour suivre en continu le niveau d’eau et la qualité,
  • Effectuer des prélèvements avec analyses en laboratoire, notamment pour les métaux et la bactériologie, afin de suivre l’évolution au fil du temps. Cela nous permet ensuite de définir les périodes de l’année où la nappe est la plus vulnérable.

Grâce aux prélèvements réalisés, nous sommes en mesure d’identifier les secteurs avec des actions prioritaires à mettre en place.

Par exemple, dans les premiers identifiés, Châteauroux Métropole a décidé de faire l’acquisition foncière des zones à risque avec l’accord du propriétaire, dans le but de sécuriser les captages et réguler les activités sur ces terrains.

De cette manière, ils peuvent les proposer à la location tout en imposant des conditions strictes, telles que l’interdiction d’utiliser des produits phytosanitaires.

En outre, l’ensemble des préconisations a été accepté et est réalisé par imaGeau en collaboration avec COMIREM SCOP, bureau d’étude local.

L’application EMI pour agir rapidement en cas de pollution des eaux

La source exploitée par Châteauroux Métropole est un karst. C’est un type de nappe dans les calcaires qui présente l’avantage de se remplir rapidement, mais qui, en contrepartie, se vide tout aussi vite.

En raison de sa prompt recharge, la pollution des sols arrive très rapidement aux captages, compromettant ainsi la qualité de l’eau destinée à la consommation. En comparaison, certaines nappes offrent un délai plus confortable d’intervention de 3 à 4 mois, tandis que pour les nappes karstiques, ce laps de temps est réduit à seulement 2 heures.

Grâce aux capteurs installés sur les ouvrages et à la télétransmission en temps réel des données via l’application EMI, la commune est instantanément alertée dès qu’une pollution de l’eau est détectée.

Cela leur permet d’agir rapidement et de déployer des solutions pour endiguer cette pollution, assurant ainsi la potabilité de l’eau pour ses habitants.

Co-acteurs du projet

Marjorie Bertrand

Marjorie Bertrand

Hydrogéologue et ingénieur d’affaires chez imaGeau.

Comirem Scop

Bureau d’étude en Géologie, Hydrogéologie et Environnement, qui réalise le nettoyage des forages, les prélèvements et l’entretien des sondes de mesure.

Vous êtes une collectivité et vous exploitez une ressource en eau vulnérable ?

Le projet en image

Aller au contenu principal